Le film Star Wars : Le réveil de la Force est en partie connu pour avoir un certain nombre de... similarités avec le film Un nouvel espoir. Un ordre galactique tyrannique mené par un guerrier sombre ? Check. Une armée de résistants ? Check. Une station spatiale orbitale capable de détruire des planètes entières ? Check. Pourtant, on retrouve quelques différences.

L’un des changements les plus emblématiques est probablement la transformation de l’état d’esprit du légendaire Han Solo. Anciennement contrebandier cynique et désabusé, lorsqu’un jeune fermier et un vieil ermite sont venus lui parler d’une énergie mystique qui structurerait l’univers tout entier, il leur a ri au nez.

Trente ans plus tard, c'est différent. Il en a vu, des choses, et cela donne lieu à une scène particulièrement émouvante dans laquelle on le voit discuter avec les nouveaux héros, Rey et Finn. A l’origine arrogant, presque méprisant face à cette religion dont plus personne n’a entendu parler depuis des années, cette fois, il déclare, tout à fait humblement : « C’est vrai. Tout est vrai. »

 

C’est beau. C’est émouvant. C’est représentatif de l’évolution du personnage entre les deux trilogies.

MAIS.

J’ai repéré dans ce passage ce qui me semble être une énorme incohérence au niveau de l’histoire.

Resituons un peu les choses avant de développer.

La Galaxie est dominée par le terrible Empire Galactique, dirigé par l’Empereur Palpatine, avec à ses côtés le surpuissant Dark Vador. Cela fait vingt ans que l'Ordre Jedi a été presque totalement exterminé. L’Empire est en pleine construction d’une arme aux capacités destructrices inégalées, l’Etoile Noi- euh, pardon, l’Etoile de la Mort. L’Alliance Rebelle est parvenue à dérober les plans de cette station spatiale dévastatrice, mais la princesse Leia, capturée par Dark Vador, envoie lesdits plans sur la désertique planète Tatooïne, à l’intérieur du droïde R2-D2. Celui-ci, accompagné par son meilleur ami Z-6P- ah, bon sang ! son meilleur ami C-3PO, se lance à la recherche du légendaire Jedi, Obi-Wan Kenobi, pour lui transmettre un message de la princesse l'implorant de remettre les plans à la Rébellion. Mais tous deux sont recueillis par un jeune fermier nommé Luke Skywalker. Après avoir fait la rencontre d’Obi-Wan, le petit groupe décide de remettre les plans au père de Leia, sur la planète Aldérande. Pour cela, il leur faut un vaisseau. Ils font donc la connaissance de Han Solo, pilote du Millénium Condo- ZUT ! du Faucon Millénium. Lorsqu’il entend parler de la Force et des Jedi, Solo prend tout ça pour une vieille religion sans importance. Pour lui, il n’y a pas de pouvoir mystique dirigeant l’Univers, et encore moins des gens capables de s’en servir.

Ellipse de trente ans : pour faire simple, Luke est devenu un chevalier Jedi, il a renversé l’Empereur avec un Dark Vador repenti, l’Empire a été vaincu, Luke a voulu former de nouveaux Jedi, dont le fils de Han et Leia, manque de chance celui-ci a été corrompu par un maître du côté obscur de la Force et a réexterminé les Jedi, et Luke est parti en exil. Seuls quelques rares témoins, comme Solo lui-même, savent que les Jedi et la Force existent.

Nous avons donc une galaxie où les Jedi ont été réduits au statut de mythe, si bien que la plupart des gens ne croient même pas à leur existence ou à celle de l’énergie invisible qui structure l’univers tout entier.

Le souci, c’est que ce n’est pas possible. Si on réfléchit logiquement, il me semble qu’il est inconcevable que la Galaxie toute entière ait oublié les Jedi. Et voici pourquoi. Accrochez-vous, ça va être long.

A l’époque du film Un nouvel espoir, cela fait vingt ans que les Jedi ont disparu. Or, si l’on se fie à l’Univers Etendu créé par des dizaines d’auteurs au fil des années, l’Ordre Jedi a été fondé vingt-cinq mille ans auparavant. L’Ordre Jedi est plus ancien que la République Galactique elle-même. Et il ne s’agissait pas d’une obscure secte aux pratiques peu connues. Les Jedi, ainsi que leurs ennemis les Sith, ont façonné l’histoire de la Galaxie. Des planètes ont été détruites, sauvées, profondément changées par tous leurs affrontements et leur utilisation de la Force. Les Jedi ont pris part à tous les conflits à l’échelle galactique, et la plupart d’entre eux étaient carrément livrés contre les Sith, d’autres utilisateurs de la Force. Et même si l’on enlève l’Univers Etendu, dont la canonicité est désormais relative, et que l’on ne garde que les films, l’histoire de l’Ordre Jedi remonte à au moins mille ans, date à laquelle les Sith ont supposément disparu.

Pour résumer, un ordre millénaire qui a marqué la Galaxie a disparu vingt ans auparavant. Donc, toute personne âgée de quarante ans ou plus était déjà adulte à l’époque de sa disparition. Et je rappelle que cela se passe dans une galaxie où certaines espèces peuvent vivre jusqu’à l’âge de mille ans et continuer à danser le mia.

Maz

(« Bonjour, je m’appelle Maz, je suis comme Yoda mais pas tout à fait parce que je suis encore plus vieille, lol »)

En développant cette réflexion, j’ai vu des théories expliquant cette méconnaissance de l’Ordre Jedi de la part des habitants de la Galaxie. Les deux principales sont celles-ci :

1) L’Empire a mené une grande campagne de propagande visant à effacer toute trace des Jedi dans la Galaxie.

Admettons que ce soit vrai. Encore une fois, l’Ordre Jedi existe depuis des millénaires, et des utilisateurs de la Force ont transformé la Galaxie à plusieurs reprises. Sachant que c’est une très vaste galaxie (il est fait mention de milliers de systèmes dans l’introduction de L’attaque des clones) et qu’il ne s’est écoulé QUE vingt ans, ce qui signifie qu’un adulte de quarante ans a très bien pu connaître les Jedi, il est absolument impossible d’effacer la mémoire collective de cette façon. Ce n’est pas possible en vingt ans, ce n’est pas possible en cinquante.

De plus, l’Empire n’a PAS essayé d’effacer toute trace des Jedi. Tout simplement car la raison officielle pour laquelle l’Empire a été créé est que l’Ordre Jedi a tenté de prendre le pouvoir, ce qui a mené à sa dissolution. Dans les premiers jours de l’Empire, décrits dans le dernier tome de la série de bandes-dessinées Star Wars : Clone Wars, afin de rendre Dark Vador plus terrifiant encore qu’il ne l’était, l’Empereur a transformé son affrontement contre un groupe de Jedi au cours duquel il a failli mourir en un combat contre cinquante Jedi, qu’il aurait massacrés à lui seul. Autre preuve s’il en faut, lors de la dissolution de l’Empire, l’ancien Temple Jedi était toujours debout à Coruscant, comme on peut le voir dans divers jeux vidéos et bandes dessinées.

Temple Jedi

(Le Temple Jedi dans The Force Unleashed, image tirée du site supercheats.com)

2) En comparaison du nombre d’habitants dans la Galaxie, les Jedi étaient extrêmement peu répandus, et la plupart des gens ont vécu leur vie entière sans en croiser un seul. Pour les mondes les plus éloignés, les Jedi n’étaient que des espèces de guerriers qui pouvaient faire des tours de magie.

Il ne s’agit pas tant d’une histoire de quantité que d’importance. Prenons une planète isolée, assez pauvre. Disons Tatooïne.

Prenons un habitant de Tatooïne qui n’a jamais quitté la surface de la planète. Disons Anakin Skywalker.

Un gamin de neuf ans, esclave, travaillant dans une boutique de pièces détachées. Lorsqu’il aperçoit furtivement le sabre laser de l’étranger Qui-Gon Jinn, il comprend instantanément à qui il a affaire.

 

Ainsi, on peut affirmer que les Jedi sont connus dans la Galaxie, de façon générale. A présent, revenons sur le cas Han Solo, car il me semble que c’est lui qui souffre le plus de cette incohérence.

En plus d’être assez âgé pour avoir connu les Jedi lors de leurs dernières années, Han Solo traverse la Galaxie en compagnie de son ami Chewbacca. Chewbacca est un wookie, une espèce de singe géant originaire de la planète Kashyyyk. Et il est un véritable vétéran, étant donné qu’il a défendu sa planète durant la Guerre des Clones, qui précède l’extinction des Jedi. Or, dans ce conflit, il a combattu aux côtés d’un Jedi. Non, pas un Jedi. LE Jedi. Yoda en personne, le Grand Maître de l’Ordre Jedi. Il l’a même aidé à échapper à l’Ordre 66 et à quitter la planète.

YCT

Pourquoi donc, lors des innombrables conversations qu’ils ont pu avoir, ne l’a-t-il pas mentionné ? Probablement pour éviter de révéler cette information extrêmement sensible, même à son meilleur ami, et risquer qu’elle tombe un jour entre les mains de l’Empire, ce qui ferait du duo, en plus de contrebandiers, des complices de trahison.

Cela, je peux l’envisager. Mais alors, pourquoi n’avoir rien dit alors que Han exprimait ses doutes devant un authentique Maître Jedi, ou après qu’ils aient officiellement rejoint l’Alliance Rebelle ?

 

« Moi j’y crois pas, à ces histoires d’ordre de guerriers qui maniaient un pouvoir mystique.

-Au fait, Hannou, j’ai oublié de te dire. Il y a vingt balais, j’étais pote avec le plus puissant Jedi de tous les temps, je l’ai vu soulever des trucs sans les mains et je l’ai aidé à échapper à l’Empire.

-Say whaaaat ? »

Han Solo WTF

 

Au final, cette incohérence est à imputer au fait d’avoir développé l’univers après la sortie des premiers films. Il s’agit sans doute d’un petit oubli de la part de George Lucas lorsqu’il a réalisé la prélogie. Comme le fait qu'Obi-Wan ne reconnaisse pas R2-D2 alors qu'ils ont fait la guerre ensemble.

Et donc, est-ce que cela a une influence ? Est-ce que cette révélation pose un problème lors du visionnage des films ?

C’est possible, mais seulement si on s’intéresse spécifiquement à l’évolution de l’état d’esprit de Han Solo. Mais même là, cet élément se perd entre la romance qu’il vit avec Leia et son passage de contrebandier roublard à héros de guerre.

Cela dit, dans Le réveil de la Force, Han ayant retrouvé son statut de contrebandier, son point de vue sur la Force et les Jedi joue un rôle plus important. Mais si on laisse ça de côté, alors il ne s’agit que d’un détail, sans grande importance.

Mais même un détail sans importance peut avoir de l’importance s’il y a quelqu'un de suffisamment fanatique pour lui accorder de l’importance.

Une fois que vous aurez effectué une réflexion philosophique sur le sens de cette phrase, n’hésitez pas à donner votre avis sur ce premier article de mon blog, à opposer vos arguments aux miens si vous êtes en désaccord, et éventuellement à le partager autour de vous ! Sur ce, je vous laisse, et n’oubliez pas : malgré Jar Jar, Star Wars, c’est bien.