Si vous pénétrez tout juste dans l’univers des comics de super-héros, nul doute que vous avez quelques difficultés à trouver par où commencer. Des comics, il y en a des  milliers, des bons, des moins bons, des longs, des courts, des amusants, des violents, bref, vous pourrez toujours trouver un titre de super-héros qui vous plaira. Et si vous voulez développer votre culture des comics et briller dans les conventions, il vous faut faire la connaissance de quelques figures importantes.

Les « figures importantes » des comics de super-héros sont très nombreuses. Je vais ici parler des créateurs que je considère comme les plus centraux dans l’histoire des super-héros ; ces noms-ci vous serviront de base solide pour étendre vos connaissances de cet univers d’une richesse sans équivalent.

 Jerry Siegel et Joe Shuster

Jerry Joe

Dans tous les domaines il y a des pionniers, ceux par qui tout a commencé. Dans le cas des super-héros, il s’agit de Jerry Siegel et Joe Shuster. Ces deux jeunes auteurs sont responsables, en 1938, de la création d’un personnage tout à fait inédit, aux aventures publiées chez Action Comics. Une cape rouge, un haut bleu, un slip par-dessus le pantalon, des pouvoirs de demi-dieu, le dernier survivant d’une planète éteinte, Superman est né. Et le monde (le mien en tout cas) n’en est devenu que plus brillant.

Dans les années 30, les droits d’auteur ne sont pas exactement ce qu’ils sont à présent. Siegel et Shuster ont rapidement perdu tout droit sur leur bébé, et ont tenté à plusieurs reprises de les récupérer en attaquant DC Comics, sans succès. Actuellement, Superman est le porte-étendard de DC, et ses deux créateurs sont loin d’avoir reçu les fruits de leur labeur. Mais l’univers des comics leur sera à jamais reconnaissant.

Bob Kane et Bill Finger

Bob Bill

Lorsque quelque chose marche à un niveau national, international, voire planétaire, quelle est la réaction logique ? En profiter, bien sûr ! Après le succès de Superman, les super-héros font leur entrée dans le monde, avec en 1939 le second en date, voyant le jour chez Detective Comics et créé par Bob Kane et Bill Finger : voici Batman.

Stan Lee

Stan Lee

Parler de Marvel ou même de super-héros sans penser à Stan Lee, c’est comme parler de Disney sans penser à Walt Disney. Si les super-héros sont ce qu’ils sont actuellement, c’est en grande partie grâce à lui. Avec à ses côtés entre autres Steve Ditko, Jack Kirby et John Romita, Stan « The Man » Lee nous a présenté des personnages humains, faillibles, auxquels on pouvait s’attacher, dont les difficultés concernaient aussi bien leur rôle de super-héros que leur vie quotidienne. Vous les connaissez comme moi mais nommons-en certains malgré tout : Spider-Man, Daredevil, les X-Men, Thor, Iron Man, Hulk, je pourrais écrire trois pages rien qu’avec les noms de ses enfants de papier. Aujourd'hui, Lee est une icône pour les fans de comics, adoré ou détesté, son influence est cependant indéniable. A 95 ans, notre générateur à idées préféré est toujours aussi plein d'énergie, et nous lui souhaitons encore de belles années.

Jack Kirby

Jack Kirby

Puisque nous avons évoqué Jack Kirby, nous pouvons nous arrêter un temps sur ce génie un peu trop méconnu. Jack Kirby a tout fait, entre DC et Marvel. Auteur et dessinateur, ses co-créations incluent Captain America avec Joe Simon, Les Quatre Fantastiques, Hulk et les X-Men avec Stan Lee, et, chez DC Comics, il est à l’origine du « Quatrième Monde » et des Nouveaux Dieux, dont fait partie le bien connu Darkseid. Jack Kirby a connu de nombreuses frustrations, estimant ne pas avoir reçu le traitement qu’il méritait suite à ses très nombreuses contributions. Une partie de la gloire qu'il aurait dû recevoir a peut-être été attribuée à Stan Lee, mais nous n'oublions pas, Jack. Nous n'oublions pas.

Frank Miller 

Frank Miller

Comme l’ont dit de grands philosophes, il est capable du meilleur comme du pire, mais c’est dans le pire qu’il est le meilleur. Frank Miller est surtout connu pour avoir, d’un côté, fourni deux des meilleurs comics de Batman et révolutionné le personnage, et, d’un autre côté, pour avoir massacré son propre travail.

Parlons brièvement pour commencer de ses contributions chez Marvel. Ne mentons pas, Frank Miller est à l’origine de grands changements, tous positifs, pour les personnages de Wolverine et Daredevil ; nous pourrions même dire qu’il a fait de Wolverine celui qu’on connaît actuellement.

Pour en revenir à Batman, Miller est également celui qui a permis au personnage de devenir celui que nous connaissons et aimons aujourd'hui. Son œuvre The Dark Knight Returns dépeint un Bruce Wayne âgé dans une Gotham City dystopique. Tout est plus sombre, plus violent, en contraste très net avec la légèreté des comics de cette époque. Cette œuvre a donné un nouveau souffle au Chevalier Noir, et cette noirceur est devenue l’atmosphère à part entière de tous les comics de Batman jusqu’à ce jour.

Et c’est là que les choses ont dérapé.

Peut-être parce qu’il n’aime pas travailler avec des matériaux existants, qu’il veut aller toujours plus loin que ce qui est communément accepté comme la norme, il a écrit The Dark Knight Strikes Again et All-Star Batman and Robin the Boy Wonder. Si dans l’œuvre originale Batman était un personnage troublé, sombre, à l’esprit éreinté et peut-être fracturé mais conservant une forme de noblesse, dans ces œuvres-ci, il se transforme en un véritable psychopathe sadique et vulgaire, avec la sensibilité d'une masse d'armes. Et ne mentionnons pas son traitement de Superman, qui va de passable dans The Dark Knight Returns à insultant dans ses autres oeuvres, dans l'idée de confronter un Batman rebelle et dur à la limite de la cruauté mais toujours juste à une icône du conformisme et de la mollesse des puissants.

Alan Moore 

Alan Moore

Aussi appelé Jésus, le Messie, Dieu et Sylvain Durif le Christ Cosmique par de nombreux fans, Alan Moore est vu comme une légende vivante dans le monde des comics. C’est celui qui a apporté la révolution, qui a traité les comics comme un art à part entière, au même niveau que le roman. Il a fourni des œuvres considérées comme parmi les meilleures de l’histoire des comics, quand elles n’ont pas tout simplement changé les comics. Son œuvre Watchmen a, avec The Dark Knight Returns, introduit à l’univers des super-héros une ambiance sombre et réaliste que d’innombrables artistes ont tenté de reproduire, avec plus ou moins de succès. Il y a dans le monde des super-héros un avant Alan Moore et un après Alan Moore. Ses autres œuvres incluent, mais ne se limitent pas, à Miracleman, Whatever happened to the man of tomorrow, Hellblazer, V pour Vendetta et le cultissime The Killing Joke, dont vous avez forcément vu une référence à un moment donné si vous vous êtes un minimum intéressés au Joker.

Grant Morrison

Grant Morrison

Grant Morrison est un auteur très prolifique, ayant notamment travaillé chez DC Comics sur Superman et Batman, dont il a fourni des titres aujourd'hui célèbres, tels que All-Star Superman. Il est également l'auteur du livre Supergods, un essai sur les comics et le mythe des super-héros.

Mark Millar

Mark Millar

Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, Mark Millar a laissé sa marque sur les comics de super-héros. Ayant travaillé chez Marvel comme chez DC, il a fourni des récits exceptionnels, de Civil War, qui est pour moi le plus grand de tous les arcs de Marvel, à Superman: Red Son, en passant par The Ultimates, une réinvention des Vengeurs dans un contexte plus “moderne”. Comprenez, un Captain America ultra-patriotique, un Hulk cannibale, Ant-Man et la Guêpe menant le concept de violences conjugales à un autre niveau...

Vous l’aurez compris, la marque de fabrique de Mark Millar est une violence très prononcée. Considérez-le comme le George R.R. Martin des super-héros.

Mais cette tendance se retrouve surtout dans ses œuvres personnelles, pour lesquelles il est plus connu. Je pense notamment à Wanted, où les super-héros ont été exterminés par une alliance de super-vilains, ou Kick-Ass, qui raconte l’histoire d’un jeune homme tout à faire ordinaire décidant un jour de devenir un super-héros.

 

Ce ne sont là que des exemples choisis tout à fait subjectivement, mais qui peuvent servir de base si vous cherchez à vous trouver un style pour commencer dans les comics. Différents auteurs, différentes façons d'appréhender les super-héros et les comics en général. Il y en aura probablement parmi eux qui attireront l'attention des jeunes fans. Et si ce n'est pas le cas, dites-vous qu'il y a des centaines d'auteurs qui n'attendent plus que vous.